consolateur

consolateur

consolateur, trice [ kɔ̃sɔlatɶr, tris ] n.
• 1265; lat. consolator
Littér. Personne qui console, qui cherche à consoler. Loc. La consolatrice des affligés : la Sainte Vierge. Adj. « La religion chrétienne est principalement consolatrice » (A. Gide).

consolateur, consolatrice adjectif et nom (latin consolator) Qui apporte une consolation, un soulagement moral, un apaisement : Paroles consolatrices.

consolateur, trice
adj. et n. Qui console. Un espoir consolateur.
Subst. Elle a joué les consolatrices.

⇒CONSOLATEUR, TRICE, adj. et subst.
A.— (Celui, celle, ce) qui console, qui apporte un réconfort religieux ou moral. Ange consolateur. Ces saintes amitiés exerçaient toute leur influence consolatrice et fortifiante (MONTALEMBERT, Histoire de Ste Élisabeth de Hongrie, 1836, p. XCIX) :
1. Le Journal, je l'avais commencé depuis plusieurs années, (...) Mais aussitôt après son départ [de Geneviève], je l'ai repris. Il a été mon confident et quelquefois mon consolateur.
BOSCO, Le Mas Théotime, 1945, p. 301.
SYNT. Divin consolateur; espoir consolateur; mots consolateurs; voix consolatrice.
[Avec une nuance de soulagement phys. s'ajoutant au réconfort mor.] L'escalier de service (...) le menait (...) vers ces déesses subalternes : consolatrices aux bras forts (TOULET, Mon amie Nane, 1905, p. 194) :
2. Je n'avais pas encore à cette époque éprouvé la sensation que produit l'un de ces rayons consolateurs, quand il vient à percer furtivement les ténèbres d'un cachot.
DUSAULX, Voyage à Barège, t. 1, 1796, p. 337.
B.— Spécialement
1. RELIG. CHRÉT.
a) (Esprit) consolateur. Le Saint-Esprit. Ils reviennent chez eux bénissant le Seigneur En attendant Ton jour, Esprit consolateur! (JAMMES, Les Géorgiques chrétiennes, Chant 4, 1911, p. 53).
b) Consolatrice des affligés. La Vierge. Salut, vous qui êtes bénie entre toutes les femmes, Refuge des pécheurs, Consolatrice des affligés! (CHATEAUBRIAND, Les Martyrs, t. 3, 1810, p. 171).
2. Arg. Celui qui incite à jouer à la consolation, bonneteur (cf. HOGIER-GRISON, Les Hommes de proie, Le Monde où l'on triche, 1re série, 1886, p. 210).
Prononc. et Orth. :[], fém. [-]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Début XIVe s. (du St Esprit) consolatour (J. CHAPUIS, Trésor, éd. Méon, Rose, t. III, 372, 1046). Empr. au lat. consolator class. « qui console », désignant le Paraclet à l'époque chrétienne. Fréq. abs. littér. :338. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 702, b) 436; XXe s. : a) 593, b) 246. Bbg. GIR. t. 2 Nouv. Rem. 1834, p. 23. — LERCH (E.). Die Konsole und das Christentum. Archivum Romanicum. 1940, t. 24, pp. 182-183.

consolateur, trice [kɔ̃sɔlatœʀ, tʀis] n. et adj.
ÉTYM. 1265; lat. consolator, du supin de consolare. → Consoler.
1 Littér. Personne qui console, qui cherche à consoler. || Dieu est le consolateur des affligés. || L'ami qui devait être leur consolateur. → Prévoyant, cit. 1. — Par ext. || L'espoir est le consolateur des malheureux. — ☑ Loc. Relig. cathol. La consolatrice des affligés : la Sainte Vierge. || Le consolateur : l'Esprit-Saint.
1 « Eh ! Messieurs, laissez-moi mourir.
(…) et finissez vos pleurs ».
Point du tout : les consolateurs
De ce triste devoir tout au long s'acquittèrent (…)
La Fontaine, Fables, XII, 6.
2 Levez donc vos regards vers les célestes plaines,
Cherchez Dieu dans son œuvre, invoquez dans vos peines
Ce grand consolateur (…)
Lamartine, Méditations, I, 7.
2 Adj. Mod. Qui console. Consolant. || Ange consolateur. || Espérance, religion consolatrice.
3 (Isabelle) lui jeta (…) un regard d'ange consolateur, si chargé de tendresse, de sympathie, de passion, qu'il (…) ne se sentit plus malheureux. Ce fut un baume divin qui cicatrisa les plaies de son orgueil (…)
Th. Gautier, le Capitaine Fracasse, t. II, p. 30.
4 La religion chrétienne est principalement consolatrice; elle est belle surtout pour cela.
Gide, Journal, sept. 1893.
CONTR. Bourreau, tourmenteur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • consolateur — consolateur, trice (kon so la teur, tri s ) s. m. et f. 1°   Celui, celle qui console. Eh ! messieurs, laissez moi mourir,... et finissez vos pleurs. •   Point du tout ; les consolateurs De ce triste devoir tout au long s acquittèrent, LA FONT.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • consolateur — CONSOLATEUR, TRICE. subst. Celui, celle qui apporte de la consolation. Dieu est le consolateur de nos âmes, le consolateur des malheureux, des malades, des affligés. Il a été toute sa vie le consolateur des prisonniers, des malades. L Église… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • consolateur — Consolateur. s. m. v. Celuy qui apporte de la consolation. Dieu est le consolateur de nos ames, le consolateur des malheureux, des malades, des affligez. L Eglise appelle le saint Esprit Le consolateur, l Esprit consolateur …   Dictionnaire de l'Académie française

  • consolateur — Consolateur, Paracletus, Consolator. Consolateur, en Architecture …   Thresor de la langue françoyse

  • CONSOLATEUR — TRICE. s. Celui, celle qui console, qui s efforce de consoler. Dieu est le consolateur de nos âmes, le consolateur des malheureux, des pauvres, des affligés. Il a été toute sa vie le consolateur des prisonniers, des malades. Il fat mon… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • consolateur — an. konsolateu (Albanais.001b) / ò(r) (001a | Villards Thônes), za, e …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • CONSOLATEUR, TRICE — n. Celui, celle qui console, qui s’efforce de consoler. Dieu est le consolateur de nos âmes, le consolateur des malheureux, des pauvres, des affligés. Adjectivement, Ange consolateur. Espoir consolateur …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Le Grand Consolateur — Velikij Utešitel    Comédie dramatique de Lev Koulechov, avec Konstanton Khohlov, Aleksandra Khokhlova, Ivan Novoselcev.   Pays: U.R.S.S. (Russie)   Date de sortie: 1933   Technique: noir et blanc   Durée: 1 h 36    Résumé    Dans une petite… …   Dictionnaire mondial des Films

  • consolatrice — ● consolateur, consolatrice adjectif et nom (latin consolator) Qui apporte une consolation, un soulagement moral, un apaisement : Paroles consolatrices …   Encyclopédie Universelle

  • Esprit Saint — Saint Esprit Le Saint Esprit, ou Esprit Saint, est l Esprit de Dieu, et la troisième personne de la Trinité dans le christianisme. Il est aussi appelé l Amour du Père et du Fils. Dans la Bible, le Saint Esprit se manifeste dès l Ancien Testament …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”